Au Maroc, EDF et Mitsui lancent la première phase de construction de la centrale de Taza.

Par Croissanceafrique

Au Maroc, les travaux de construction de la première phase du projet éolien de Taza démarrent. Cette annonce a été faite par le Français EDF et le Japonais Mitsui qui développent ensemble la centrale.

Située au nord du Maroc, elle aura, à son achèvement, une capacité de 150 MW. La première phase qui est en cours de démarrage permettra la mise en place de 87 MW. Le financement du projet a été apporté par la Banque japonaise pour la coopération internationale (JBIC), la Nippon Export and Investment Insurance (NEXI), Sumitomo Mitsui Banking Corporation (SMBC), la MUFG Bank et la Bank of Africa.

Selon Bruno Bensasson, le PDG d’EDF Renouvelables: « Ce projet confirme notre engagement à accompagner le Royaume du Maroc dans sa politique ambitieuse de transition énergétique. Il s’inscrit également dans la stratégie CAP 2030 du groupe EDF qui a pour ambition de doubler ses capacités de renouvelables dans le monde en les faisant passer de 28 GW à 50 GW nets entre 2015 et 2030 », a affirmé

Notons que l’électricité produite par la centrale sera cédée à l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (Onee) sur une période de 20 ans. 

Habib SAMAKE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *