Dialogue d’affaires Chine-UE : opportunités et défis de la coopération dans l’économie numérique

Partager

Le 9 septembre, le « Dialogue d’affaires Chine-UE » organisé par la Chambre de commerce UE-Chine s’est déroulé avec succès par visioconférence. Des hommes politiques et des experts de groupes de réflexion venant de Chine, Belgique, Italie, France, Grèce et d’autres pays européens, ont discuté des « opportunités et défis de la coopération en matière d’économie numérique ».

Selon les participants, cette année marque le 45e anniversaire de l’établissement de relations diplomatiques entre la Chine et l’Europe et le monde inaugure une nouvelle vague de révolution de l’information. Comment saisir les opportunités, diriger le développement, promouvoir la transformation numérique de l’économie et de la société et créer un environnement de marché plus sûr, cela constitue un défi commun à la Chine et à l’Europe, les deux parties possèdent ainsi de larges perspectives de coopération. La Chine et l’Europe sont confrontées toutes les deux à la tâche du développement numérique, la transformation numérique étant un programme important pour la transformation économique et sociale de la Chine et de l’UE. La stratégie numérique européenne pour les cinq prochaines années publiée par la nouvelle Commission européenne propose de renforcer les capacités numériques des entreprises et des citoyens de l’UE, de faire bon usage des forces du marché technologique et d’exploiter le potentiel de développement durable des technologies de l’information et de la communication.

En tant que pays puissant dans le domaine des technologies informatiques, la Chine a obtenu d’excellents résultats dans l’application de la 5G et de l’économie numérique. Les pays européens devraient s’associer à la Chine pour exploiter l’océan bleu de l’économie numérique mondiale. Le récent voyage en Europe du conseiller d’État chinois et ministre des Affaires étrangères chinois Wang Yi a également envoyé un signal positif pour le développement des relations Chine-UE.

Photo : Prodi, ancien président de la Commission européenne et ancien Premier ministre italien

L’ancien président de la Commission européenne et ancien Premier ministre italien Prodi a déclaré dans son discours : « Bien que la Chine et l’Europe aient des systèmes différents, la Chine et l’Europe peuvent parvenir à une ‘harmonie chacune avec sa propre identité’. Nous devons chercher davantage d’opportunités de coopération pour promouvoir la réalisation de nos intérêts communs. »

Photo : Papadimoulis, vice-président du Parlement européen

Papadimoulis, vice-président du Parlement européen, a déclaré dans son discours : « Le but de la coopération Chine-UE est de promouvoir le développement futur de l’économie numérique. Nous devons exploiter pleinement le potentiel des technologies numériques avancées. La Chine et l’UE doivent surmonter les problèmes économiques, politiques et de valeur pour éviter la concurrence systémique dans le domaine numérique. » 

Photo : ambassadeur Zhang Ming, chef de députation chinoise auprès de l’UE

L’ambassadeur Zhang Ming, chef de délégation chinoise auprès de l’Union européenne, a déclaré dans son discours : « La Chine et l’UE ont leurs propres avantages et préoccupations communes dans le développement de l’économie numérique. Nous devons persister à ouvrir les marchés les uns aux autres, renforcer la coopération dans l’industrie technologique et promouvoir conjointement la formulation de normes numériques mondiales. »

Photo : Mme Sophie Batas, directrice des affaires gouvernementales, de la cybersécurité et des politiques de confidentialité de Huawei Technologies

Mme Sophie Batas, directrice de la cybersécurité et de la confidentialité des données du département des affaires publiques et de la communication de Huawei, a déclaré : « Huawei compte environ 4 000 employés en Europe et a contribué à hauteur de 12,8 milliards d’euros à l’ensemble du PIB européen en 2018. Je suis responsable des données de sécurité. Huawei essaie toujours de promouvoir la communication avec divers États membres de l’UE. Nous avons un centre de données mondiales et des produits avec différents niveaux de certification. »

Photo : Wang Guangyu, président de China Soft Capital

Wang Guangyu, président de China Soft Capital, a déclaré : « La Chine et l’UE peuvent trouver de nombreuses opportunités de coopération dans la coopération sur les marchés des capitaux. C’est également l’un des points forts de la coopération Chine-UE. En tant qu’institution d’investissement innovante, nous espérons coopérer avec davantage d’homologues européens. La perspective économique soutient le développement d’entreprises innovantes. » 

China Media Group (CMG), qui soutient le « Dialogue d’affaires Chine-Europe », a enregistré l’intégralité de l’événement et le rapportera via une plateforme multilingue et tous médias pour aider les échanges et la coopération Chine-UE dans l’économie numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *