Afreximbank bénéficiera d’une facilité de 150 millions d’euros pour mettre en œuvre sa nouvelle stratégie climatique.

Par croissanceafrique

L’Agence française du développement (AFD) et l’African Export-Import Bank (Afreximbank) viennent de signer un accord pour la mise en place d’une facilité de 150 millions d’euros. Le financement permettra à la Banque de réaliser des investissements verts, bas carbone, socialement inclusifs et plus résilients sur le continent.

pour sa part, l’Agencecofin affirme que « Les effets du changement climatique coûtent 100 milliards de dollars au continent, soit 2,8 % de son PIB annuel. Pour répondre à ce défi, des solutions doivent être développées aussi bien pour mobiliser du financement extérieur que pour mettre en place des instruments plus spécifiques et plus appropriés afin d’accélérer et de renforcer le développement durable« , » a-t-elle rapporté.

Cette facilité va donc améliorer la capacité d’Afreximbank à accroître sa finance climatique.

Selon Amr Kamel , vice-président d’Afreximbank pour le développement des affaires et la banque d’entreprise: « Cela permettra de créer de la valeur à partir d’actifs environnementaux et de promouvoir des investissements respectueux du climat afin de soutenir les gouvernements et entreprises d’Afrique dans leur recherche de financements des infrastructures et de développement social et économique », a affirmé

Pour rappel, l’AFD a déjà mis à disposition une subvention de 500 000 euros pour un programme d’assistance technique au développement de la stratégie de finance climatique d’Afreximbank. A terme, ce partenariat permettra l’expansion des mécanismes de financement du développement durable en Afrique.

Zangouna KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *