Afreximbank annonce une bagatelle de 200 millions de dollars en faveur de la banque nigériane Zenith Bank Plc pour maintenir les flux commerciaux…

Par croissanceafrique

Selon l’institution financière multilatérale, le décaissement est effectué au titre de sa Facilité d’atténuation de l’impact sur le commerce en cas de pandémie (PATIMFA) et est conforme à son mandat de financement et de promotion du commerce intra et extra-africain. Le fonds permettra également à Zenith Bank de rétrocéder à des sous-emprunteurs éligibles impliqués dans la fabrication et la fourniture de ressources médicales nécessaires pour lutter contre la pandémie COVID-19.

Pour le président d’Afreximbank, le professeur Benedict Oramah, « le rôle que joue des banques telles que Zenith Bank en Afrique est énorme, et les aider à s’acquitter de leur mandat est la plus grande contribution du groupe pour faire en sorte que les pays et institutions africains se reconstruisent mieux après les chocs de la pandémie».

Le directeur général du groupe de Zenith Bank, Ebenezer Onyeagwu, a déclaré que «la facilité Afreximbank souligne sans aucun doute la confiance placée en Zenith Bank, et elle permettra à la banque de contribuer à la lutte contre le COVID-19 pandémie en fournissant des financements commerciaux et des fonds en devises pour l’importation de matériel médical et de matières premières urgents. »

« PATIMFA est une facilité à moyen terme de 3 ans, mise en place en mars 2020 pour soutenir et stabiliser les ressources en devises des pays membres d’Afreximbank, afin de leur permettre de soutenir les importations critiques dans des conditions d’urgence« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *