Chine: les travaux du 3 eme porte avion se poursuivent dans le chantier naval de Shanghai

Les travaux se poursuivent au chantier naval de Jiangnan (Shanghai), pour la construction du troisième porte-avion chinois. La plateforme high-tech, qui pourrait être mise à flot dans les prochains mois, entre dans les dernières phases de construction, selon les informations partagées par des médias d’Etat chinois.

Avec une longueur estimée d’un peu plus de 300 mètres sur 40 mètres de large, le nouveau navire sera probablement plus grand que les deux précédents (le Laoning et le Shandong, qui étaient basés sur des conceptions soviétiques dépassées). L’immense navire sera aussi et surtout le premier à être équipé d’une technologie moderne.

Selon certains observateurs, ces progrès chinois dans le domaine de la marine de guerre, s’inscrivent dans sa logique à moyen terme de concurrencer la superpuissance américaine sur son terrain de prédilection : la maîtrise des mers. C’est pourquoi, les évolutions de Pékin suscitent l’intérêt des grandes capitales mondiales, rivales ou alliées.

De plus, pour l’empire du milieu, c’est également le symbole tangible de l’évolution du pays vers une puissance mondiale dotée d’une armée moderne et de classe mondiale. Selon certains spécialistes, la Chine a l’intention de construire à terme une flotte d’au moins six porte-avions.

Ayi Renaud Dossavi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *