En 2020, la demande globale mondiale d’oléoducs et de gazoducs en mer va chuter de 26 % (Rystad Energy)

Par Croissanceafrique

Selon des données publiées par le cabinet d’analyses Rystad Energy, la demande globale d’oléoducs et de gazoducs en mer va chuter de 26 %, en 2020. La longueur de pipelines installés passera ainsi de 2 913 km l’année dernière à 2 150 km cette année.

Dans ce document, il est précisé que « Les projets du Moyen-Orient vont probablement propulser la demande à des niveaux presque pré-Covid-19, précisément dès 2022 et la pousser encore plus haut à partir de 2023. Ainsi, les installations de lignes de transport offshore devraient dépasser les 3 000 km », a expliqué le document.

Pour sa part, l’Agenceecofin explique que « Il faut savoir que la demande de pipelines en mer résiste beaucoup mieux aujourd’hui que lors de la précédente récession pétrolière en 2016. A l’époque, les capacités de transport installées avaient atteint 938 km, contre 2 488 km l’année d’avant« , a-t-elle expliqué.

le cabinet d’ananlyse Rystad a indiqué que la demande devrait reprendre rapidement, grâce à des projets en développement au Moyen-Orient.

Daouda Bakary KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *