Goundam (Mali) : Quand la jeunesse régionale honore les vaillants agriculteurs !

Par Croissanceafrique

Une délégation du Conseil régional des jeunes de Tombouctou conduite par son Président M. Ibrahim Younoussa Maïga avec les  responsables des instances locales de Diré, Gourma Rharous Niafunké et Tombouctou s’est t rendu, dimanche dernier, dans le lac Télé où les travaux de renforcement de la digue de protection des cultures se poursuivent normalement.

« Nous sommes venus, nous rendre dans le lac Télé, pour montrer notre solidarité envers nos frères, les jeunes du cercle de Goundam», a souligné Hamid Ag Abdoulaye, chargé des relations extérieures du Conseil local Gourma-Rharous, membre de la délégation.

«Cette participation de la jeunesse régionale s’explique par le renforcement de la cohésion sociale entre la jeunesse tombouctoucienne de Gourma-Rharous jusqu’à Niafunké. Nous sommes là pour appuyer la jeunesse de Goundam dans le système de bravoure, leur cohésion sociale pour ce lac du Télé qui dessert toute la région», a renchéri Larabi Maïga, secrétaire général du CRJ de Tombouctou.

Aussitôt arrivée, la délégation fut agréablement et chaleureusement accueillie sous le rythme de tam-tam par les responsables des cultivateurs et représentant des chefs de quartiers de Goundam-ville. Ballet de présentation entre émotions, retrouvailles et témoignages !

« Depuis longtemps, j’ai fait la découverte virtuelle du lac Télé. Aujourd’hui,  je suis vraiment très égayé de fouler le sol et découvrir le lac Télé», a dévoilé, sourires aux lèvres, Aldiouma Kaya, Président du conseil local des jeunes de Niafunké.

Cette visite des responsables instances des jeunes de Tombouctou, Diré, Gourma Rharous, Niafunké en est une apothéose pour les cultivateurs dans le lac Télé à Goundam. « Nous vous remercions très sincèrement à travers vous, les jeunes de Goundam. Si vous vous voyez que les autorités traditionnelles sont avec eux, ce qu’ils nous ont que personne ne fera Goundam à la place des goundamiens. Donc, chapeau pour ces jeunes. Et vous qui avez accepté les accompagner pour venir nous voir aujourd’hui. Nous en sommes très remerciés, très flattés. Nous vous disons tout simplement merci », a arboré Abdoulaye Ababa Cissé, représentant de la coordination des conseillers de quartiers de Goundam-ville.

Après cette brève courtoisie, la délégation s’est dirigée sur le site où se déroule les travaux de renforcement de la digue de protection des cultures. Là, chacun d’eux a symboliquement apporté sa pierre. La dite digue est longue de 25 km et sert à protéger les cultures contre l’immersion de la crue.

Chaque année, avant la crue, les cultivateurs organisent une campagne de renforcement. Elle regroupe toute la population de Goundam. Une mobilisation inédite saluée par les visiteurs du jour.

« Ce que je viens de voir démontre à suffisance que nous pourrions compter sur nous-mêmes et travailler sans attendre l’appui des partenaires », a renchéri Abdoulaye Baber Traoré, Président du conseil local des jeunes de Diré

Cette mobilisation de la population de Goundam est désormais l’incarnation de la manifestation patriotique et la consolidation de la cohésion sociale, un véritable tremplin d’exemplarité, selon un responsable de la jeunesse.

« Je vois cette synergie,  la cohésion sociale et le vivre ensemble de Goundam. Toutes les ethnies se retrouvent sur cette digue de protection des cultures. L’ensemble des leaders sont là. Les jeunes, les femmes, les vieux, tout le monde est engagé pour ce travail. C’est une initiative qui mobilise et mène les gens à vivre ensemble, à s’aimer, à se côtoyer pour un Goundam émergent», a estimé  Bocar Cissé, membre du Conseil local de Diré.

La délégation du Conseil régional des jeunes a apporté également sa contribution aux cultivateurs avec une enveloppe symbolique, 1 sac de sucre, 100 sacs vides de 100 kg et 1 sac de glace.

Un geste hautement salué par les responsables de cultivateurs. Le représentant des conseillers de quartiers de Goundam-ville, Abdoulaye Ababa Cissé, a saisi cette opportunité pour pordiguer des conseils à la jeunesse.

« Comprenez que c’est vous le fer de lance de la nation malienne. Les jeunes de Goundam sont en train de débloquer des initiatives créatrices mais à nulle part égale. Jeunesse de la région, nous vous remercions très sincèrement. Le conseil que je vous donne, c’est de rester, soudés. N’écoutez rien ! Continuez ! Développez vos initiatives ! Donnez-vous la main pour construire cette région ! A cœur vaillant, rien d’impossible. Nous sommes très honorés, nous populations de Goundam », a-t-il martelé.   

Une visite qui marquera à jamais l’esprit de la délégation.

Les présidents du conseil communal et local des jeunes de Goundam, Hawa Abdoulaye Touré et Moussa Aldiou Traoré ont affirmé leur satisfaction et disent être honorés.

Par Almoudou Mahamane Bangou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *