Libye: Abd al-Rahman al-Milad, dit al-Bidja, arrêté dans une affaire de trafic (humain) ou de migrants à Tripoli

Par Croissanceafrique

Abd al-Rahman al-Milad, connu sous le nom de al-Bidja, a été arrêté dans une affaire de trafic de migrants par la direction de la sécurité à Tripoli, a annoncé mercredi 14 octobre le gouvernement d’union libyen (GNA). Accusé de crimes en tout genre, il était également impliqué dans le trafic de carburant.

L’ancien garde-côtes recherché par Interpol avait été licencié en 2018 de son poste de capitaine d’unité dans la ville portuaire de Zaouïa. Abd al-Rahman al-Milad était recherché suite à une demande du comité de sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU, qui prévoyait le gel de ses comptes bancaires et une interdiction de voyager.

Chaque année, des milliers de clandestins tentent de rejoindre l’Europe par la Libye en dépit des énormes difficultés que représente cette traversée. Un grand nombre de ces migrants sont envoyés dans des centres de détention illégaux, où ils sont victimes d’exploitation et de trafic. Depuis le début de cette année, environ 10 000 personnes ont été interceptées en mer et ramenées en Libye par les garde-côtes, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Le ministère de l’intérieur poursuit des recherches afin de mettre la main sur d’autres chefs de réseaux de trafiquants de migrants sanctionnés par l’ONU.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *