Nigeria: l’État annonce une enveloppe de 4 millions de dollars pour l’opérationnalisation de sa Banque nationale de données sur le transport

Par croissanceafrique

 

Au Nigeria, le développement de la Banque nationale de données sur le transport au Nigeria figure parmi les investissements prioritaires du budget 2021, dont le projet de loi a récemment été soumis à l’Assemblée nationale.

Selon la ministre des Finances et du Budget Zainab Shamsuna Ahmed (photo), « 1,51 milliard de nairas (4 millions de dollars) seront affectés au développement de cette banque de données« , a-t-elle annoncé lors d’une présentation de ventilation.

Cette ventilation a été réalisée par une équipe pluridisciplinaire composée de statisticiens, d’informaticiens et d’économistes. La nouvelle banque se voudra un outil d’aide à la décision pour la programmation des politiques nationales sectorielles.

C’est pourquoi « Une fois opérationnelle, elle garantira la centralisation, la non-redondance et l’harmonisation des informations issues de diverses sources étatiques ou non« , rapporte l’agence ecofin .

Par ailleurs, un travail préliminaire d’enquêtes de terrain avait été initié en novembre 2015 par l’Institut nigérian de technologie des transports (NITT) de Zaria, en partenariat avec le Bureau national des statistiques (NBS) pour la faisabilité de ce projet.

Il faut signaler que le secteur des transports contribue à environ 1,6% au PIB nominal du Nigeria.

Daouda Bakary KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *