En Mauritanie, l’État négocie la concession de financement de construction et d’exploitation de l’extension du port de Nouakchott à hauteur de 390 millions de dollars

Par croissanceafrique

Les autorités mauritaniennes souhaitent revoir le montant de la concession de l’extension du Port autonome de Nouakchott (PANPA) – signée avec la société Arise en octobre 2018 – de 390 millions à 290 millions USD, selon le journal mauritanien Saharamedias. Elles entendent également revoir la durée d’exploitation de l’extension portuaire de 25 ans à 15 ans.

Selon financialafrik « Les négociations entre une commission technique du port et Arise ont permis de franchir des étapes importantes vers la révision de la concession du PANPA. Le dossier est transmis au gouvernement à qui revient le mot de la fin« , a-t-il rapporté.

Notons que la renégociation de la concession de financement de construction et d’exploitation de l’extension du port de Nouakchott d’un montant de 390 millions USD et une durée de 25 ans a été recommandée par la Commission d’enquête parlementaire sur la gouvernance de Mohamed Ould Abdel Aziz, président de la Mauritanie de 2008 à 2019.

Zangouna KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *