Côte d’Ivoire: les activités de la société Tractafric Motors semestrielles négativement impactées par la pandémie de la Covid-19.

Par Croissanceafrique

Au  premier semestre 2020, les activités semestrielles de la société Tractafric Motors Côte d’Ivoire, spécialisée dans la vente de véhicules automobiles neufs, ont été négativement impactées par la pandémie de la Covid-19.

« Le chiffre d’affaires s’est ainsi replié de 10,5%, passant de 26,622 milliards de FCFA au 30 juin 2019 à 23,820 milliards de FCFA au terme de la période sous revue. Selon les dirigeants de cette société, cette baisse est l’impact des mesures prises par le gouvernement ivoirien dans le cadre de la lutte contre la COVID-19. La part de marché de Tractafric Motors Côte d’Ivoire sur le premier semestre 2020 s’est élevée à 16% avec 975 véhicules neufs facturés contre 1087 au premier semestre 2019, soit une baisse de 10%« , selon financialafrik.

Par ailleurs, le marché global de l’automobile 2020  en Côte d’Ivoire a connu une baisse de 9% par rapport au premier semestre 2019. « Cette baisse des quantités vendues est dues à l’effet de la pandémie COVID-19 », soulignent les dirigeants de Tractafric Motors Côte d’Ivoire qui ajoutent avoir noté 597 véhicules vendus en moins à juin 2020 par rapport à juin 2019.

La même source affirme que le résultat d’exploitation s’est inscrit aussi en baisse de 27,2% à 935,114 millions de FCFA contre 1,234 milliard de FCFA au premier semestre 2019. La même tendance baissière caractérise également le résultat des activités ordinaire (-41,5%) avec une réalisation de 690,305 millions de FCFA contre 1,180 milliard de FCFA au 30 juin 2019.

Notons qu’il en est de même du résultat net qui passe de 849,717 millions de FCFA au premier semestre 2019 à 477,864 millions de FCFA un an plus tard (-43,8%).« Compte tenu de la COVID-19, une baisse sensible du marché automobile est attendue en Côte d’Ivoire, dont les premiers effets se sont fait sentir sur le deuxième trimestre », soulignent les dirigeants de Tractafric Motors Côte d’Ivoire.

Zangouna KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *