L’Allemagne donne à Huawei un « feu vert » conditionnel pour la 5G

Par croissanceafrique

Le gouvernement allemand a approuvé mercredi un projet de loi sur la sécurité informatique, à deux doigts de permettre l’utilisation de la technologie du géant chinois des télécommunications Huawei dans les réseaux de nouvelle génération.

Bien que le projet de loi pose des obstacles importants aux fabricants travaillant sur des réseaux de nouvelle génération tels que la 5G, il est considéré comme une petite victoire pour Huawei sur un continent européen, où l’on est de plus en plus aligné sur les vues anti-Huawei du gouvernement Trump.

Selon le projet de loi, qui doit encore être approuvé par le Parlement, les « composants critiques » des installations stratégiques telles que les télécommunications ne peuvent être utilisés que si le fournisseur soumet une « déclaration de fiabilité ». Les composants critiques sont définis comme étant d’une telle importance qu’un échec aurait des conséquences dramatiques, a déclaré le ministère de l’Intérieur.

Les fabricants devront garantir que les composants ne présentent aucune caractéristique technique susceptible d’influencer la sécurité ou le bon fonctionnement de l’infrastructure, notamment à des fins de « sabotage, espionnage ou terrorisme », selon le projet de loi.

« Cette loi concerne des questions fondamentales de sécurité informatique et non des fabricants individuels », a déclaré le porte-parole du ministère de l’Intérieur Steffen Seibert aux journalistes à Berlin.

Huawei a salué la nouvelle loi allemande. Un porte-parole a déclaré : « Pour les réseaux 5G, cela signifie qu’il existe des normes de sécurité plus élevées et égales pour tous les fournisseurs », a rapporté Reuters.

(Photo : VCG)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *