PourParlers #6 : l’agence 35°Nord s’entretient avec Chef Anto autour de la gastronomie africaine

Paris, le 21 décembre 2020 – 40 000 tonnes : c’est le chiffre de la consommation française de patate douce en 2019, selon le CIRAD1. Cet aliment aujourd’hui central dans les cuisines occidentales, occupe depuis toujours une place de choix dans les gastronomies d’Afrique. Un exemple éloquent qui montre que les saveurs du continent, encore méconnues, présentent une richesse et une variété qui méritent d’être explorées.

À l’occasion de son 6e podcast, consacré cette fois à la gastronomie africaine, 35°Nord a interrogé Anto Cocagne, plus connue sous le nom de « Chef Anto ». La cheffe cuisinière franco-gabonaise, présentatrice de l’émission culinaire ‘Rendez-vous avec Le Chef Anto’ sur Canal + Afrique, est aussi directrice artistique du magazine Afro Cooking. Selon elle, « Que ce soit en termes d’intérêt gustatif ou nutritionnel, l’Afrique reste à découvrir en termes de cuisine.»

Première rectification à apporter aux préjugés : du Maghreb à l’Afrique australe, la cuisine africaine dans toute sa diversité ne saurait être réduite à quelques plats emblématiques. Si le Thiéboudiène est l’une des recettes les plus célèbres, l’infinie richesse des gastronomies marocaines, sénégalaises ou encore éthiopiennes les rend aptes à rivaliser de subtilité et de raffinement avec les cuisines occidentales.

Pour initier les curieux aux saveurs du continent, des entrepreneurs tels que Kader Jawneh et ses associés ont ouvert en 2010 Afrik’n’Fusion, un service de restauration rapide qui propose une très large gamme de plats originaires d’Afrique de l’Ouest. Le succès fut immédiat : aujourd’hui, du fast-food à la fusion, de nouveaux concepts sont nés, menant la gastronomie d’Afrique au-delà du triptyque « Mafé-Thieb-Poulet Yassa. »

Ce changement de regard sur les mets africains est opportun : les produits qui en sont issus, végan et sans gluten, font figure de précurseurs de nombreux régimes en vogue en Europe.

À ce sujet, ChefAnto souligne : « En Afrique, en raison du coût parfois élevé des aliments à base de protéines animales, certaines personnes se tournent vers une alimentation construite autour de protéines végétales. La qualité de ces régimes, qui par la force des choses répondent aux enjeux de notre temps, n’en est que décuplée. Ainsi, pour notre bien, celui de notre palais et aussi celui de la planète, n’attendons plus : changeons nos habitudes et ouvrons-nous aux gastronomies africaines ! »

Le podcast PourParlers #6 est à écouter ICI ainsi que sur Spotify et Apple

À propos de 35°Nord

35°Nord est une agence de conseil et de communication stratégique dédiée au continent africain. Fondée par Romain Grandjean et Philippe Perdrix, 35°Nord est spécialisée dans l’accompagnement de ses clients vers les relais d’opinion, les sphères d’influence et les cercles de pouvoir en Europe et en Afrique. Sa valeur ajoutée résulte de sa maîtrise des circuits de communication et de décision sur les deux continents, et de sa connaissance des contextes nationaux en Afrique. 35°Nord assure aux décideurs politiques, économiques et institutionnels une montée en gamme de leur visibilité éditoriale et une optimisation de leurs relais d’influence. Elle opère aussi bien avec les médias nationaux, panafricains et internationaux.

À propos de PourParlers

« PourParlers » est une série de podcasts produit et réalisé par l’agence 35°Nord qui vient enrichir son dispositif de partage d’informations. Tous les mois, des intervenants décrypteront en moins de 5 minutes un thème qui fait l’actualité en Afrique avec un objectif ; comprendre et donner à voir la trajectoire d’un continent, à travers le regard de ceux qui y vivent.


1 Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *