Chine: un milliardaire « disparu depuis octobre 2020? »

Par Croissanceafrique

Il s’agit de la disparition du milliardaire Jack Ma, deuxième homme le plus riche de Chine, qui selon plusieurs médias locaux n’aurait pas fait d’apparition publique depuis le mois d’octobre, quand le gouvernement de Xi Jinping a brutalement interrompu l’entrée en bourse géante de sa fintech, ANT (une IPO alors évaluée à 37 milliards de dollars).

Agé de 56 ans, JaCk Ma n’a pas non plus été présent lors du dernier épisode du Africa’s Business Heroes. Une absence qui a étonné plusieurs observateurs et collègues du puissant d’affaire chinois. Par ailleurs, il s’est fait remplacer, pour « conflit d’agenda », à cette compétition panafricaine dont il est l’initiateur. « des entrepreneurs de tout le continent sont en lice, pour décrocher une part de 1,5 million de dollars », rapporte nos con confrères de l’agenceecofin.

« Son absence a de quoi alimenter les spéculations sur le sort de cet emblématique milliardaire chinois, symbole du self-made-man et du succès dans le e-commerce, alors même qu’il accumule les revers ces derniers temps, après avoir critiqué les pratiques « moyenâgeuses » des régulateurs chinois, vis-à-vis du commerce et la finance en ligne », soulève l’agenceecofin.

Toutefois, en milieu de décembre dernier, Alibaba et Tencent, son mastodonde de rival, avaient déjà écopé d’amendes pour pratiques antic-concurrentielles, ce qui ouvrait le bal d’un durcissement de ton sur le marché, de la part des autorités de contrôle.

Quant au sort de Jack Ma, sa « disparition » des radars, n’est pas sans rappeler les campagnes anti-corruption de 2016-2017 en Chine. Un mystère qui reste entier dans un monde ou la concurrence est rude. JACK MA se méfie-t-il du pouvoir communiste en conflit entre les Etats Unis dans le cadre commerciale? s’agit-il d’une disparition forcée ou spectaculaire? serait une manière pour Jack Ma de montrer son mécontentement envers les autorités chinoises autant de question qui mérites des réponses claires et nettes.

Daouda Bakary Koné

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *