L’Ethiopie vient de lancer le projet de la centrale éolienne d’Assela (100 MW) dont la construction confiée à Siemens Gamesa.

Par Croissanceafrique

Ethiopie veut produire 100 % de son énergie grâce au renouvelable d’ici à 2030 en s’appuyant notamment sur son potentiel de 10 GW de ressources éoliennes.

En Ethiopie, Siemens Gamesa Renewable Energy a entamé la construction du parc éolien d’Assela. La compagnie a obtenu le contrat de conception, d’approvisionnement et de construction (EPC) auprès du développeur, Ethiopian Electric Power, la compagnie électrique nationale.

Les travaux qui permettront la mise en place de 29 turbines SG 3.4-132 d’une capacité combinée de 100 MW ont démarré à 150 km au sud de la capitale Addis-Abeba. La centrale est prévue pour s’achever en 2023 et elle fournira environ 300 000 MWh par an à 400 000 foyers éthiopiens tout en permettant d’éviter l’émission de 260 000 tonnes de CO2 par an.

« Sa production sera acheminée vers le réseau électrique national par le biais d’une sous-station électrique pour laquelle la Banque africaine de développement a débloqué 10 millions d’euros. Le projet a également bénéficié d’un prêt de 117,3 millions d’euros obtenu auprès de la Danske Bank et d’une subvention de 28,7 millions d’euros allouée par le Danida Business Fund », rapporte l’agenceecofin .

pour sa part les responsable de la société Siemens Gamesa affirment dans un communiqué que « Nous sommes ravis de démarrer les travaux en Ethiopie et de poursuivre notre collaboration avec Ethiopian Electric Power et le pays pour continuer à porter leur ambition d’installer plus de renouvelable afin de remplir les objectifs de transformation énergétique », ont-ils affirmé .

Daouda Bakary Koné

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *