« Le pilote extraordinaire » : modèle de développement « à double circulation »

« Des facteurs d’instabilité et des changements majeurs invisibles depuis un siècle apparaissent dans le monde. D’une part, nous devons utiliser notre force pour surmonter la crise. D’un autre côté, nous devons voir nos opportunités dans cette crise. S’il n’y a pas de leadership, cette occasion s’enfuira à tout moment. Ce n’est qu’avec leadership que nous pourrons saisir cette occasion », a dit Zheng Yongnian, doyen de l’Advanced Institute of Global and Contemporary China Studies de l’Université chinoise de Hong Kong à Shenzhen.

Nous devons favoriser de nouvelles opportunités dans un contexte de crise et faire de nouvelles avancées au milieu des changements. Depuis le début de la pandémie, le président Xi Jinping s’interroge sur les grandes questions concernant les stratégies de développement économique et social à moyen et long terme de la Chine.

En avril 2020, il a proposé un nouveau modèle de développement à double circulation lors de la septième réunion de la Commission centrale des affaires financières et économiques, la circulation intérieure étant considérée comme le pilier tandis que les marchés intérieurs et étrangers se complètent.

La Chine doit poursuivre son développement dans un monde plus instable et incertain. C’est le jugement rendu par le président Xi.

L’économie mondiale est en récession en raison de la pandémie, ce qui entraîne une forte baisse de la demande extérieure. Entre-temps, le système de production mondial a été arrêté, la chaîne d’approvisionnement a été interrompue et la pression des forces extérieures s’est intensifiée. Face à une série de contradictions complexes et profondes, le président Xi a souligné : « Nous ne devrions pas et ne pouvons pas simplement nous appuyer sur des modèles passés. Nous devons plutôt travailler dur pour construire de nouvelles chaînes de production, stimuler l’innovation technologique et rechercher des substitutions d’importations. »

« Nous devons accélérer nos efforts pour faire des percées technologiques, en mettant l’accent sur les technologies de base avec une attention particulière aux problèmes de goulot d’étranglement. Il s’agit d’un problème majeur lié au développement global de notre pays, et c’est aussi la clé pour faire de la circulation intérieure le pilier », a-t-il indiqué.

« Nous devons garder à l’esprit les initiatives globales de la nouvelle étape de développement de notre pays et mettre en œuvre un nouveau concept de développement. Nous devrions promouvoir un développement de haute qualité, façonner de nouveaux paysages de développement et, dans un esprit d’efforts inébranlables, être prêts à braver les difficultés. La réforme ne s’arrêtera pas, et l’ouverture ne fera qu’aller plus loin. La réforme et l’ouverture doivent être avancées à un niveau supérieur, en faisant de nouveaux progrès », a déclaré le président Xi Jinping, dans son discours prononcé lors de la réunion marquant le 40e anniversaire de la création de la zone économique spéciale de Shenzhen.

La construction d’un nouveau modèle de développement signifie-t-elle que la Chine modifiera sa politique actuelle de réforme et d’ouverture ? Lors de la 3e Expoistion internationale d’importation de la Chine (CIIE), le premier événement international de ce genre organisé par la Chine après la cinquième session plénière du PCC, Xi Jinping a répondu au monde entier.

« Le nouveau modèle de développement n’est pas une circulation intérieure fermée, mais une double circulation nationale et internationale plus ouverte. Cette ‘double circulation’ convient non seulement au développement de la Chine, mais bénéficiera également aux populations de tous les pays », a souligné le président Xi Jinping, lors de la Cérémonie d’ouverture de la 3e CIIE.

La pandémie mondiale continue de se propager et l’économie mondiale entre dans un automne froid. Toutefois, la CIIE a maintenu son élan. Selon les statistiques, l’intention cumulative de la CIIE cette année est de 72,62 milliards de dollars, soit une augmentation de 2,1 % par rapport à la précédente.

Le président Xi Jinping a déclaré : « Nous ne cherchons pas seulement à nous développer ou à nous engager dans un jeu à somme nulle. Nous ne poursuivrons pas le développement à huis clos. Cela créera non seulement plus d’espace pour le développement économique de la Chine, mais donnera également un élan à la reprise et à la croissance économiques mondiales. »

(Photos : VCG)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *