Caisse Malienne de Sécurité Sociale: Voilà les résultats honorables de la DG Diéminatou Sangaré en 2020 !

Par journal Mal-Emergent

Nommée à la tête de la caisse Malienne de sécurité sociale (CMSS) le 10 juillet 2019, Diéminatou Sangaré donne nouveau élan à cet établissement public à caractère administratif. Aujourd’hui, elle instaure un système de redressement, mais aussi un vaste programme de réformes est lancé à la Caisse Malienne de sécurité Sociale. En une année et demie, Diéminatou Sangaré a donné un nouveau souffle à la CMSS avec des politiques volontaristes. La preuve : le dernier Conseil d’Administration a dévoilé des changements et exécution probant au sein de cette structure qui était du gouffre en 2019. Avec un recouvrement record au niveau de la gestion déléguée de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMAO), Dieminatou Sangaré vient de montrer son efficacité en tant que chef de la Caisse malienne de sécurité sociale. Lisez plutôt.

Au Mali, la caisse Malienne de Sécurité Sociale (CMSS) a tenu sa 14e session ordinaire du conseil d’administration de la CMSS dédié à la délégation de gestion de l’assurance maladie obligatoire AMO.

A l’issu des travaux, six points étaient inscrits notamment l’examen et l’adoption du procès- verbal de la précédente session, de l’état d’exécution des recommandations, du rapport narratif (d’activité) de la CMSS sur l’AMO au titre de l’exercice 2019 ; de l’état d’exécution du budget et du plan d’actions au 30 septembre 2020 ; du projet de budget et du plan d’actions 2021 de la délégation de l’AMO et des questions diverses.

Par ailleurs, sur une prévision de 25,378 milliards en 2019, la CMSS a recouvré 25,592 milliards soit un taux de recouvrement de 100,84%. Les prévisions 2021 s’élèvent à 28,637 milliards de Fcfa contre 26,500 milliards en 2020 soit une augmentation de 8,06%

Toutefois, les dépenses techniques prévisionnelles sont chiffrées à 24 milliards de Fcfa contre une exécution de 23,700 milliards de Fcfa en 2020, soit une évolution de 1,25%. Après la tenue de la 23e et 24e session ordinaire du Conseil d’administration de la Caisse Malienne de Sécurité Sociale (CMSS), les administrateurs se sont réunis, ce jeudi 31 décembre autour de la 14e session ordinaire du Conseil d’administration dédié à la délégation de gestion de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO).

La gestion de l’assurance Maladie Obligatoire (AMO) à la CMSS a été marquée en 2019 par le changement de gouvernance à la CMSS et à la CANAM, par la suspension temporaire des prestations de l’AMO par les pharmacies d’officines privées ; la participation de la CMSS aux activités du groupe d’experts pour la mise en place du régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU) au Mali.

Outre la gestion de déléguée de l’AMO en 2020, I de la Directrice Générale d la CMSS, Mme Diéminatou Sangaré a expliqué que sur une prévision de 25 milliards 378 millions de Fcfa, la caisse Malienne Sécurité Sociale (CMSS) a recouvré 25 milliards 592 millions de FCFA soit un taux de recouvrement de 100,84%. Et d’ajouter qu’il a été payé aux prestataires de soins conventionnés, un montant de 23 milliards 975 millions 934 milles 256 Fcfa sur une prévision de 24 milliards de CFA soit un taux d’exécution de 99,90% à titre des dépenses.

Notons qu’en recette de cotisation, les prévisions au titre de l’année 2021 s’élèvent à 28,637 milliards de Fcfa contre 26,500 milliards en 2020 soit une augmentation de 8,06% ; les dépenses techniques prévisionnelles s’élèvent 24 milliards de Fcfa contre une exécution de 23,700 milliards de Fcfa en 2020, soit une évolution de 1,25%.

Une prévision Budgétaire de plus de 159 milliards de F CFA

Au Mali, la caisse Malienne de Sécurité Sociale (CMSS) a tenu sa 24e session ordinaire du Conseil d’administration ce mardi 29 décembre 2020 à son siège sise l’ACi2000. A l’issu des travaux il ressort que la prévision budgétaire est fixé à hauteur de 159 milliards 718 millions de F CFA soit une augmentation de 26,08%.

Par ailleurs, l’équilibre de la branche de vieillesse se maintient en 2021, consacrée à l’examen et l’adoption des projets du budget et du plan d’actions au titre de l’exercice 2021.

C’est pourquoi, la 24e Session ordinaire du Conseil d’administration de la Caisse Malienne de Sécurité Sociale (CMSS), a enregistré présence d’une douzaine d’administrateurs sous la présidence du conseiller technique chargé des questions pharmaceutiques au Ministère de la Santé et du Développement Social, Dr Sékou Oumar DEMBELE.

Toutefois, le budget 2021 de la CMSS est arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 159 milliards 718 milliards F CFA soit une augmentation de 26.08 % par rapport au budget 2020 qui était de 126 milliards 682 millions F CFA. A ceux-là, soulignons que la caisse Malienne de Sécurité Sociale (CMSS) compte 156 mille 827 affiliés dont 58 mille 574 pensionnés sur toute l’étendue du territoire national à date du 29 Décembre 2020.

Dans allocution, Directrice Générale de la CMSS, Diéminatou SANGARE , a affirmé que son organisme a mené des activités essentiellement consacrées sur le recouvrement des cotisations sociales, la mobilisation des ressources et le paiement des prestations sociales, malgré la crise sanitaire qui menace le monde entier..

« Je reste persuadé que les recommandations et conclusions qui ont été formulées au cours de cette session permettront à la CMSS d’accomplir pleinement ses missions et d’améliorer sa gestion«, a laissé entendre, le président du conseil d’administration, Dr Sekou Oumar Dembélé

Daouda Bakary Koné

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *