MWC Shanghai 2021 : Huawei engagé dans l’innovation pour créer un monde durable

Par croissanceafrique

Discours de Catherine Chen, Vice-présidente et directrice du Conseil d’administration de Huawei lors du MWC Shanghai 2021, le 22 février 2021

Des représentant de plusieurs pays se sont réunis à l’occasion du forum Connected for Shared Prosperity organisé notamment par Huawei et la GSMA dans le cadre des préparatifs du MWC Shanghai 2021. Tous les intervenants ont convenu que les 17 objectifs de développement durable de l’ONU sont aujourd’hui la priorité pour tous les acteurs du digital. Ensemble, ils se sont mis d’accord sur le fait que les acteurs du digital doivent à présent coopérer pour libérer pleinement la puissance de la technologie et favoriser ce développement durable si essentiel.

La Vice-présidente et directrice du Conseil d’administration de Huawei, Catherine Chen, a prononcé un discours dans lequel elle a encouragé les entreprises à augmenter leur utilisation de la technologie afin de créer plus de valeur pour le monde entier. « Huawei a toujours soutenu le progrès technologique. Nous pensons que la technologie profite à l’humanité. Nous pensons également que la technologie numérique aidera les pays membres de l’ONU à atteindre leurs objectifs de développement durable. Huawei a déjà exploré de nombreuses applications de la technologie numérique en s’inspirant des Objectifs de Développement Durable. » a-t-elle souligné.

Au-delà de l’application purement technologique de la 5G, Huawei est depuis longtemps un défenseur du progrès social, notamment dans les domaines de l’environnement et de l’éducation. En 2020, le Groupe a recyclé plus de 4 500 tonnes de déchets électroniques grâce à de multiples initiatives, et a impulsé une réduction de 148 millions de tonnes d’émissions de CO2 grâce au déploiement de sa solution FusionSolar dans plus de 60 pays, contribuant ainsi de manière significative aux efforts locaux de protection de l’environnement.

L’Afrique est quant à elle un bon exemple de la valeur sociale apportée en termes d’éducation. A travers le continent, Huawei et l’UNESCO ont lancé le programme « Open Schools » dans le cadre d’un partenariat de trois ans, afin d’aider les écoles d’Égypte, d’Éthiopie et du Ghana à améliorer leurs compétences numériques grâce à l’enseignement en ligne. De plus, à la fin de l’année 2020, les programmes TECH4ALL Connecting Schools et DigiTruck de Huawei ont été mis en place dans plus de 200 écoles dans le monde, bénéficiant à plus de 60 000 enseignants et étudiants. « Tous ces petits pas qui contribuent à la réalisation d’un grand projet n’auraient pas été possibles sans le digital. » a conclu Catherine Chen

Siddharth Chatterjee, coordinateur des Nations Unies en Chine, a résumé les idées qui ont dominé cette conférence : « Les défis mondiaux nécessitent une réponse mondiale. Il est nécessaire de repenser la façon dont les entreprises investissent et fonctionnent. Nous devons promouvoir la technologie pour le bien social », un but que Huawei partage de tout cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *