Ouganda: l’Etat va mobiliser 130 millions USD pour financer ses 15 % de parts dans la construction du pipeline (EACOP)

Par Croissanceafrique

Le gouvernement ougandais envisage de mobiliser 130 millions de dollars pour financer ses 15 % de parts dans la construction du pipeline (EACOP) qui transportera son brut vers le port tanzanien de Tanga. Un montant, que les autorités comptent lever sur le marché intérieur.

Selon les médias ougandais le dossier a été soumis à la Commission parlementaire de l’économie qui aura le dernier mot sur la question de savoir si le gouvernement obtiendra l’argent à temps pour la décision finale d’investissement. Il s’agit d’un pipeline devrait coûter au total 3,5 milliards de dollars américain.

« Nous sommes encore en train d’examiner cette demande de prêt avant de décider d’accorder ou non l’autorisation d’emprunter au niveau national. Les préoccupations du Parlement sont que le gouvernement n’a pas fait la demande pendant le cycle de planification budgétaire et qu’il met la commission dans une situation difficile à la dernière minute. », a déclaré la présidente de la commission, Syda Bbumba

La semaine dernière, David Bahati, ministre des Finances Ougandais avait rencontré les membres de la Commission de l’économie et ceux du budget pour leur expliquer l’urgence du prêt.

« Il faut rappeler que ce montant servira aussi à rembourser aux autres parties prenantes les frais qu’ils ont couverts pour le compte de l’Etat lors de la conception du projet et des études d’impact environnemental », selon l’agence ecofin.

Moussa Koné

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *