Mahamat Kaka, fils du président tchadien Idriss Déby remplace son père

Par croissanceafrique

Mahamat Kaka, fils du président tchadien Idriss Déby, a été désigné chef d’Etat par intérim après la mort de son père, a annoncé mardi un porte-parole de l’armée.

Idriss Déby, 68 ans et qui venait d’être réélu pour un sixième mandat à la tête du Tchad, a été tué mardi alors qu’il s’était rendu auprès des troupes engagées contre des insurgés venus du nord du pays et se dirigeant vers la capitale N’Djamena pour réclamer la fin de sa présidence.

Biographie de Mahamat Kaka, le général

Il a fait le Groupement des écoles militaires interarmées du Tchad puis a fait un bref passage au lycée militaire d’Aix-en-Provence en France. Dès son retour au pays, son père le verse dans la Direction générale de service de sécurité des institutions de l’État (DGSSIE), la garde prétorienne du régime qui comptait à l’époque 7 000 hommes.


En mai 2009, il participe à la bataille victorieuse d’_Am_Dam contre une coalition rebelle menée par Timan_Erdimi (neveu du président Deby), dans l’est du Tchad qui avait fait plus de 400 morts sur un désert.


Dès 2010, il reçoit au sein de la DGSSIE , le commandement de l’escadron blindé et des gardes du corps. En 2012, il est ensuite nommé à la tête du groupement numéro 1 de la DGSSIE (sur trois groupements), chargée de la sécurité du palais présidentiel.

En 2013, il est nommé au poste de commandant en second des Forces armées tchadiennes en intervention au Mali (Fatim), dans le nord du Mali, sous les ordres du général Oumar_Bikomo, il avait été blessé au combat lors de la bataille de Tigharghar au Mali.

Lors de la bataille de Kanem, le weekend dernier, il était l’un de ceux qui commandait la bataille aux côtés de son père avec plusieurs généraux et colonels qui sont la plupart tués et / ou blessés.

Quand à Idriss_Déby, ce n’est pas sa première fois étant président d’être au près de sa troupe aux fronts. 2006, 2008 et tout récemment contre BokoHaram dans le LacTchad

Va en paix le maréchal Idriss Déby Itno, l’histoire retiendra que vous êtes tombé arme à la main comme les soldats.

Moussa Koné

Commentaires

    Ahmadou B HAIDARA

    (20 avril 2021 - 13 h 33 min)

    Père Président Idriss Débi Intino ,le maréchal n’est pas mort car il reste. Toujours dans nos cœurs , l’esprit patriote africanistes dors.en paix et Mahamar Kaka Idriss Débi Intino suivre te chemin n’challa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *