Huawei s’engage dans l’autonomisation des femmes développeuses

Par croissanceafrique
Le programme Huawei Women Developers (HWD), lancé par Huawei a organisé un sommet le 28 avril dernier, dédié aux femmes développeuses. L’objectif de ce sommet est de doter les développeuses des moyens nécessaires pour qu’elles créent des applications et des outils numériques susceptibles de changer le monde. Plus largement, ce programme vise à encourager plus de femmes à participer à l’innovation technologique en leur offrant davantage d’opportunités, et un cadre favorable à la formation professionnelle et au développement de leur carrière.Des femmes venues de différents secteurs à différents stades de développement de carrière se sont réunies afin de montrer la voie à suivre en matière d’autonomisation. En effet, plusieurs représentantes des sciences et des technologies ont été invitées à partager leurs connaissances techniques, leurs expériences professionnelles et leurs histoires personnelles dans le but d’encourager davantage de femmes à jouer un rôle important dans les domaines des sciences et des technologies de façon proactive.Pour éliminer le fossé numérique entre les sexes, Huawei a notamment lancé des programmes de renforcement technologique pour les femmes basées en Irlande, en Argentine, au Bangladesh, au Kenya, en Afrique du Sud, etc. La directrice des opérations de Huawei Consumer Cloud Service Developer Alliance a déclaré « Nous avons la ferme conviction que les femmes peuvent jouer un rôle de premier plan dans l’innovation technologique grâce à leurs talents, leurs valeurs et leurs forces. »Mme Tang Wenjie, cofondatrice de Ladies Who Tech, a participé au sujet ‘Tech Has No Gender’ et a souligné que le développement de la science et de la technologie nécessite des équipes mixtes et plus inclusives. Face aux stéréotypes sexistes existants et aux forts préjugés, il est indispensable que les femmes fassent preuve de plus de courage pour concevoir et créer des produits et des solutions technologiques.Mme Liu Yi, cofondatrice de QIchat, a de son côté encouragé les femmes de la tech à innover et à promouvoir l’avancement de la science et de la technologie en partageant ses propres expériences dans le domaine de l’éducation. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *