Au Mali, les professionnels de la presse en ligne célèbrent la semaine nationale de la liberté de presse.

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

Par croissanceafrique

Au Mali, les professionnels de la presse en ligne ont procédé à la célébration

de la semaine nationale de la liberté de presse. A l’issue des échanges, l’association des professionnels de la presse en ligne(APPEL-Mali) a mis l’accent sur la régulation du secteur et sur le contenu médias. C’était 07 vendredi mai 2021
.

Cette conférence était placée sous la Thématique (les professionnels de la presse en ligne et les producteurs des médias sociaux), les médecins de la presse numérique ont organisé une consultation à ciel ouvert à la Maison de la Presse ce vendredi avec ses militants et d’autres hommes des médias.

Selon, Hassane KONE Conférencier, « le service de presse en ligne ou service de communication au public en ligne, édité à titre professionnel par une personne physique ou morale, qui maitrise une ligne éditoriale de son contenu, consistant à la production et à mise à disposition d’un contenu original, d’intérêt général« , a-t-il affirmé.

Ce dernier ajouté « qu’un activiste se bat pour une cause et ne monnaye pas sa cause. Un activiste doit avoir un métier et doit pas vivre de l’activisme. Seul, par la formation, que les médias sociaux peuvent exister, sinon tôt ou tard, ils vont disparaître, car la population a besoin de l’information traitée », a-t-il déclaré.

« Les deux se retrouvent sur les médias sociaux pour l’audience. Sinon il n’y a aucun autre rapport, car nous sommes pas à la recherche du Buzz, mais du traitement d’information avec des sources fiables, tout en respectant les règles de la déontologie du métier de journaliste. L’objectif n’est pas de marginaliser un media social, mais de le pousser vers la formation », a expliqué Salif Diarra de Mali actu.

A son tour, le président de l’APPEL-Mali Modibo Fofana dira que « de sa création à nos jours, nous avons initié plusieurs séries de formations pour nos journalistes. Nous avons rencontré les vidéastes, pour des ateliers d’échanges enfin de motiver le maximum vers une formation continue. Le savoir-faire aussi est le fruit d’une formation continue pour le respect de la déontologie du métier », dit-il.

Daouda Bakary Koné

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité