Mali: le gouvernement lance la semaine du numérique à Bamako

Par croissanceafrique

Le dimanche 09 mai 2021, le ministre de la communication et de Économique numerique Hamadoun Touré a procédé au lancement de la semaine du numérique au sein du département de tutelle. Le thème de cette rencontre qui s’est déroulée à travers une conférence thème est « Accélérer la transformation numérique en ces temps difficiles ». 

Il s’agit d’une conférence de presse de lancement dont le ministre de la communication et de l’économie numérique, Dr Hamadoun Touré a animé à l’issue d’une visioconférence. Cet événement axé sur l’avenir du numérique au Mali est placé sous le haut parrainage du président de la transition Bah N’Daw, chef de l’État.

Dans son discours d’ouverture, le ministre Touré a rappelé que l’objet de cette conférence de presse est d’annoncer la semaine du numérique organisé par son département dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information.

« Ce thème trouve son importance dans la crise liée au COVID-19 qui a, non seulement souligné le rôle essentiel que jouent les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) afin d’assurer la continuité du fonctionnement des services publics et privés, mais aussi elle a mis en évidence les inégalités flagrantes dans le domaine du numérique entre les pays et au sein des pays », a expliqué Dr Hamadoun Touré, ministre Malien de la communication et de l’économie numérique.

Selon lui, « la Semaine du numérique vise à insuffler une nouvelle dynamique dans l’écosystème du numérique au Mali en créant un cadre d’échange et de partenariat approprié pour les acteurs du secteur et en donnant une chance de réseautage et une visibilité aux start-ups du secteur. Il s’agira d’appuyer les startups pour stimuler la compétitivité et la créativité et cela conformément à la Politique Mali 2020», dit-il.

Cette semaine, a-t-il souligné, permettra à nos jeunes pousses et au pays de pouvoir se positionner en tant que référence dans l’ère du numérique en Afrique et dans le monde. « Elle permettra aussi d’amorcer les grands chantiers de la digitalisation du Mali pour ainsi le placer dans le top 10 des pays les plus numérisés en Afrique », a ajouté le ministre de la communication et de l’économie numérique. Il s’agit, a-t-il précisé, de créer un cadre pour que nos jeunes start-ups et incubateurs les plus brillants viennent exposer leurs innovations et compétir pour des prix dans les domaines de la formation et de l’innovation

A son tour, Arouna Keïta de Mali Digital, a expliqué que les start-ups sont ravis de cette initiative d’organiser la semaine du numérique. « Nous comptons énormément sur votre leadership pour obtenir un accompagnement de l’Etat malien », a souligné Arouna Kéïta.

Pour cela, Hamadoun Touré, répondra que « Mon ambition est de booster les start-up et des les soutenir. Les start-ups sont très importants. On a des jeunes qui ont de bonnes idées. Notre département va taper à toutes les portes et accompagner tous sans exception ».

 Daouda Bakary Koné

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *