Au Burkina Faso, le trésor public lève 49,500 millions d’euros sur le marché Financier de l’umoa

Par croissanceafrique

L’Etat du Burkina Faso à travers sa Direction générale du trésor et de la comptabilité publique, a levé le 10 mai 2021 sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) un montant de 33 milliards de FCFA (49,500 millions d’euros) au terme de son émission  de bons assimilables du trésor (BAT) de maturité 182 jours organisée en partenariat avec l’agence UMOA-Titre basée à Dakar.

« Cette levée de fonds rentre dans la stratégie du gouvernement burkinabé d’assurer la couverture des besoins de financement du budget de l’Etat. Pour le deuxième trimestre 2021, les intentions d’émissions de titres publics exprimées par les autorités gouvernementales  Burkinabés se chiffrent à un montant total de 300 milliards de FCFA contre 150 milliards de FCFA pour le premier trimestre 2021, soit une augmentation de 150 milliards« , rapporte Financialafrik

Par ailleurs, sur un montant global mis en adjudication de 30 milliards de FCFA, l’agence UMOA-Titres a répertorié 45,710 milliards de FCFA  de soumissions globales provenant des investisseurs, soit un taux de couverture du montant mis en adjudication de 152,37%.

Après adjudication, le Trésor Public burkinabé  a retenu 33 milliards de FCFA et rejeté les 12,710 milliards de FCFA restants, soit un taux d’absorption de 72,19%.

Toutefois, le rendement moyen pondéré s’est établi à 3,48% tandis que le taux moyen pondéré et le taux marginal se situent respectivement à 3,42% et 3,50%.

Notons que le remboursement des bons émis par l’Etat burkinabé interviendra le premier jour ouvré suivant la date d’échéance fixée au 8 novembre 2021. Par contre, les intérêts sont payables d’avance et précomptés sur la valeur nominale des bons qui est d’un million de FCFA.

Zangouna Koné

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *