Mali: Choguel Kokalla Maiga nommé prémier ministre.

Par croissanceafrique

Au Mali, le président Assimi Goïta, fraîchement confirmé président de la transition, chef de l’État vient de nommer Choguel Kokalla Maiga en qualité du premier ministre. Celui-ci est chargé de former un gouvernement de large ouverture.

Ingénieur et docteur en télécommunications de profession, le nouveau premier ministre est proche de l’ancien président Moussa Traoré. Choguel Kokalla Maïga est né à Tabango dans la région de Gao en 1958.

Il a été membre de l’Union nationale des jeunes du Mali, association fondée par le régime dictatorial.

En février 1997, il devient président du Mouvement patriotique pour le renouveau (MPR), parti politique se réclamant de Moussa Traoré.

Ce n’est pas tout, car en 2002, Choguel Kokalla Maiga se présente à l’élection présidentielle où il obtient 2,73 % des voix au premier tour avant de soutenir au second tour Amadou Toumani Touré.

En vue des élections législatives de 2002 il s’allie au Rassemblement pour le Mali (RPM) d’Ibrahim Boubacar Keïta et au Congrès national d’initiative démocratique (CNID) dans la coalition Espoir 2002.

Choguel Kokalla Maïga a été ministre de l’Industrie et du Commerce dans les gouvernements d’Ahmed Mohamed ag Hamani du 16 octobre 2002 au 28 avril 2004 et d’Ousmane Issoufi Maïga du 2 mai 2004 au 27 septembre 2007.

Pour l’élection présidentielle malienne de 2007, Choguel Kokalla Maïga a soutenu la candidature du président sortant Amadou Toumani Touré.

En janvier 2008, il est nommé directeur du Comité de régulation des télécommunications (CRT). Figure de proue du mouvement patriotique du juin 2020 (M5-RFP), Choguel Kokalla Maiga, est désormais, celui qui organisera les élections présidentielles et législatives en 2022.

Zangouna Koné

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *