Mali: Ouverture des travaux de l’atelier de renforcement de capacités des acteurs locaux pour l’intégration socioéconomique et l’accès des populations déplacées aux services sociaux de base

Ouverture des travaux de l’atelier de renforcement de capacité des acteurs locaux pour l’intégration socioéconomique et l’accès des populations déplacées aux services sociaux de base ce jeudi 10 Juin 2021 à l’hôtel Onomo de Bamako. Il s’agit d’un atelier de formation rentre dans le cadre du « Projet de soutien à la redynamisation de la coopération décentralisée au sahel ».

Dans son discours d’Ouverture, Isiaka Dembélé, président de l’AAP/sahel, a affirmé que la situation dans le sahel a fait beaucoup de victime. C’est pourquoi, il a demandé aux participants d’observer une minute de silence à la mémoire des victimes.

« 

Depuis quelque années, les pays du G5sahel notamment le Burkina Faso, Mali, Mauritanie; Niger; Tchad), font face à des degré divers, à une crise sécuritaire avec des ramifications et conséquences qui dépassent le niveau national et affecte l’ensemble ce pays.

« Parmi ces conséquences, un nombre important de population déplacées, victimes directes et collatérales de cette crise. le Mali; étant l’épicentre de cette crise, en concentre par conséquent les conséquences humaines parmi les plus profondes, avec des milliers de population déplacées« , selon le contexte et justification de l’atelier de formation.

Selon Youssouf Diakité, « l’atelier de renforcement de capacité des acteurs locaux pour l’intégration socioéconomique et l’accès des populations déplacées aux services sociaux de base est basé sur cinq (5) domaines prioritaires notamment : éducation, santé, hydraulique, assainissement, Etat Civil.. », dit-il. En ce qui concerne, la nature de l’activité, elle est consacré sur le renforcement des capacités des acteurs locaux pour l’intégration socioéconomique et l’accès des populations déplacées aux services sociaux de base est basé sur cinq (5) domaines prioritaires notamment : éducation, santé, hydraulique, assainissement, Etat Civil.

L’objectif de cette rencontre est d’améliorer les conditions de vie des population déplacées à travers une meilleure implication des autorités locales. Il s’agira également de procéder à une sensibilisation des acteurs locaux sur leur rôle et responsabilité en matière de prise en charge des déplacés. d’autre part, il y a eu question d’appropriation par les autorités locales de moyens et de stratégie d’intervention en matière de gestion des déplacés et procéder ç la facilitation de l’interaction entre autorités locales et autres intervenant dans la gestion des déplacés comme Ocha mali, des ONG nationales ou internationales; les services déconcentrés de l’Etat du Mali.

A suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *