Mali : voici les grandes réalisations de Modibo Koné, nouveau ministre de l’environnement, de l’assainissement et développement durable (Portrait)

Par croissanceafrique

Né le 17 septembre 1958 à Markala dans la région  de Ségou, le nouveau ministre de l’environnement, de l’assainissement et du développement durable est un ingénieur des sciences appliquées obtenu en juin 1983 à l’Ecole nationale des ingénieurs (ENI) de Bamako. Aussi, Modibo Koné est détenteur d’un Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) en Hydraulique Agricole de l’Ecole Inter Etat d’Ingénieur et d’Équipement Rural de Ouagadougou. Par la suite, il obtiendra un Diplôme d’Etude Supérieure Spécialisée (DESS) en gestion des Entreprises spécialité Management des Projets de Développement du CESAG de Dakar, le tout couronné par l’obtention d’un Certificat en Évaluation des Ponts et Chaussées de Paris. Ces diplômes sont complétés par des Formations Spécialisées en Hydraulique en Génie Rurale et en Évaluation des Projets en Infrastructure.

Concernant son parcours professionnel au niveau du Mali, Modibo KONE a  servi dès 1984 à l’Office du Niger en qualité d’Ingénieur d’étude à la Direction générale et de responsable Gestion de l’eau et des travaux dans la zone de production de Molodo avec environ 5000 ha aménagés. En 2016, en patriote convaincu, Modibo Koné a répondu à l’appel du président de la République pour apporter sa compétence, son savoir- faire et son riche carnet d’adresses du milieu financier pour redonner l’espoir aux producteurs de coton en particulier, et aux Maliens en général. A la CMDT, Modibo Koné n’aura fait que 9 mois. Pendant cette courte période, l’expert-banquier a mis tout son savoir-faire au service de la compagnie et les résultats qui ont hissé le Mali au rang de premier producteur africain de coton resteront longtemps gravés dans les annales de la CMDT.

Toutefois, le nouveau ministre de l’environnement ; de l’assainissement et du développement durable a eu une riche carrière à  l’international, notamment en 1995 il est recruté par concours à la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) au service des Etats et des populations de l’UEMOA. Durant 20 ans durant, le ministre Modibo Koné a été le représentant du Président de la BOAD au Sénégal et en Guinée Bissau, Chef de Division puis Directeur du Développement Rural et des infrastructures ; Directeur des Opérations , Superviseur de 25 projets au Bénin, au Burkina-Faso, en Côte d’Ivoire, au Togo et au Mali; Chargé de suivi des projets à la division des infrastructures et de l’énergie à la BOAD et Chef de mission Résidente de la BOAD au Sénégal et en Guinée Bissau.

Par ailleurs, il a piloté des projets de grande envergure qui ont transformé durablement le paysage des pays touchés à savoir ; l’échangeur Multiple à Bamako; l’autoroute Bamako-Koulikoro, l’échangeur et les voiries de Ségou, le développement de la chaîne des hôtels AZALAI, le projet du grand contournement de la ville de Lomé, l’aménagement des périmètres agricoles à Molodo , Bewani et Ké Macina; le projet en Partenariat Public-Privé du Pont Henri Konan Bédié, l’échangeur du boulevard Giscard d’Estaing à Abidjan; et l’autoroute Dakar-Diamniadio, le nouvel Aéroport international Blaise Diagne de Dakar.

Au niveau du Mali, Modibo KONE a contribué en tant que facilitateur des procédures  de plusieurs projets. Par exemple  il a appuyé certaines organisations et structures notamment la réalisation des infrastructures routières ; la valorisation de certains périmètres à l’office du Niger ; la Réhabilitations des ouvrages, des pistes agricoles et hydrauliques villageoises ; renouvellement et l’extension des usines de transformation à Sikasso, Dioila, Koumatou; et deux nouvelles usines d’égrenage de coton à Kadiolo et à Kimparana.  

Pour ce qui concerne les différentes  innovations majeures, l’actuel ministre de l’environnement, de l’assainissement et du développement durable préconise la coton-culture irriguée du coton dans la vaste zone de l’office du Niger. C’est pourquoi, il a créé une direction de l’environnement.  Au plan social, il est vu comme un Musulman pratiquant, qui a construit des mosquées ; et facilité le pèlerinage à beaucoup de musulmans. Par la suite, il assiste beaucoup les couches en situation de vulnérabilité par des appuis multiformes.

Notons que par rapport au secteur privé malien, son projet de société est basé sur le mécanisme du « Partenariat Public Privé » (PPP) qui selon lui est le moyen le plus sûr d’assurer une relance de l’économie malienne par une implication effective des opérateurs économiques nationaux. Il a des partenaires surs et engagés à l’accompagner dans la mise en œuvre de son projet de société.

Pour rappel, Modibo Koné est considéré comme un homme de vision et de valeur, de terrain, d’actions et de résultats, un homme de consensus et de rassemblement. Toutefois, d’aucun lui considère comme un véritable homme d’état. Il  est le marié et père de cinq enfants dont quatre garçons et une fille, Modibo Koné aime le sport et pratique régulièrement la marche à pied et la lecture.

Daouda Bakary Koné

Commentaires

    Hawa Traoré

    (24 juin 2021 - 9 h 49 min)

    En plus de tous ceux ci, j’ai noté qu’il est un homme sage avec un bon cœur, spontané et surtout franc et très posé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *