Métaux: Le géant De Beers annonce ses résultats provisoires pour la cinquième session de vente de diamants en 2021.

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

Par croissanceafrique

Le chiffre d’affaires s’élève pour le moment à 470 millions $, soit une hausse de 739 % en glissement annuel par rapport aux cycles 4 et 5 réunis, organisés il y a un an en pleine crise du secteur des pierres précieuses occasionnée par la pandémie de Covid-19. Cette publication a été faite le 23 juin 2021

Selon l’Agence ecofin cette amélioration intervient surtout dans un contexte marqué par deux baisses consécutives lors de la3 ème   et la quatrième session de vente de l’année en cours. Elle s’explique, à en croire De Beers, par un regain des achats de diamants en Inde, marché responsable en partie des relatives contre-performances de la société entre fin mars et mi-mai.

Pour sa part Bruce Cleaver (photo), PDG du groupe, « Avec la demande de bijoux en diamants sur les principaux marchés de consommation que sont les États-Unis et la Chine, qui reste positive, et le retour des capacités de production en Inde, nous avons constaté une forte demande de diamants bruts au cours du cinquième cycle de vente », a-t-il commenté.

Pour rappel, les ventes de la première  et de la deuxième  session de l’année ont respectivement rapporté 663 millions $ et 550 millions $, des records qui restent donc à battre pour les cinq cycles de vente restants en 2021.

Zangouna Koné

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité