Afrique: Une autre tentative d’assassinat déjouée à Madagascar contre le président actuel au Pouvoir

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

L’annonce de ces arrestations intervient quelques jours après une manifestation de la plateforme des partis de l’opposition à Paris, et à moins de 48h de la tenue du congrès de la plateforme de l’opposition à laquelle appartient l’ex-président Marc Ravalomanana.

Face à la presse au soir du mercredi 21 juillet, la procureure générale de Madagascar a annoncé l’arrestation de plusieurs personnes dont des ressortissants étrangers qui « ont échafaudé un plan d’élimination et de neutralisation de diverses personnalités malgaches dont le chef de l’Etat », Andry Rajoelina.

Ces arrestations ont eu lieu le 20 juillet après plusieurs mois d’enquête, indique Berthine Razafiarivony. « A ce stade de l’enquête qui se poursuit, le parquet général assure que toute la lumière sera faite sur cette affaire », a-t-elle ajouté, sans d’autres détails.

Selon France 24 qui cite l’agence locale Taratra, deux Français figurent parmi les personnes arrêtées.

Aux affaires depuis 2019, Andry Rajoelina (47 ans), surnommé TGV, a présidé la Haute autorité de la transition malgache entre mars 2009 et janvier 2014. Il était maire d’Antananarivo la capitale avant son accession au pouvoir.

Pour rappel, le président Malien de la Transition, le colonel Assimi Goïta a échappé, le mardi 20 juillet 2021, à une tentative d’assassinat. Ce dernier a été visé par une attaque au couteau alors qu’il assistait au rite musulman de l’Aïd, aussi appelé Tabaski, à la Grande Mosquée de Bamako. Notons que le président de la transition en est sorti indemne. Toutefois, une enquête a été ouvert par le procureur près le tribunal des grandes instances de la commune II du district de Bamako

Daouda Bakry Koné

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité