Inondations en Chine : il a plu l’équivalent de 15 mois de pluie

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

Par Futura science

Des pluies « millénaires » se sont abattues sur certaines provinces de la Chine ces derniers jours. Des habitants sont morts piégés par l’eau dans le métro, et des barrages menacent de céder. Même si elle est habituée aux intempéries, la Chine fait face à des crues de plus en plus ravageuses.

Un déluge biblique. La province du Henan, au sud-ouest de Pékin, a connu ces derniers jours « ses pires pluies depuis 1.000 ans », d’après les météorologistes. À Zhengzhou, la capitale de la province, il est tombé l’équivalent d’un an de pluie en trois jours entre samedi et mardi soir. En l’espace d’une heure à peine, 200 millimètres de pluie se sont abattus sur la ville, submergeant les rues sous des courants de boue. Par comparaison, lors des inondations meurtrières en Allemagne de mi-juillet, 182 mm de pluie étaient tombés en trois jours. Entre samedi et mardi midi, 15 stations météorologiques de la province ont enregistré des précipitations supérieures à 250 mm.

Dans le métro de Zhengzhou, plus de 500 passagers ont été piégés dans les rames. « Les trombes d’eau ont brisé les barrières et se sont déversées dans les galeries souterraines », explique la chaîne officielle CCTV. Douze passagers ont été retrouvés morts et cinq blessés ont été hospitalisés. Un témoin raconte « une expérience terrifiante », avec des gens cherchant désespérément à se cramponner aux poignées. « Le niveau de l’eau est monté jusqu’à nos épaules. Le courant était si fort qu’elle emportait tout sur son passage. » Un autre passager a raconté sur Weibo que des secouristes avaient ouvert le toit de la rame pour permettre l’évacuation des passagers.

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité