Mali: Echanges fruitier entre Diéminatou Sangaré et les services techniques de santé dans la région de Kayes

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

Par Le Mali-Emergent

Après la visite dans les directions et représentations des services techniques relevant de son département, le ministre de la Santé et du Développement social, Mme Diéminatou SANGARÉ a rencontré les services techniques ainsi que les syndicats de la Santé et du Développement Social.

Au cours de la rencontre du ministre avec les syndicats de la Santé et du Développement Social, ceux ont fait part des doléances portant sur l’insuffisance de l’équipement des plateaux techniques des structures hospitalières et des centres de santé ; le manque de ressources humaines qualifiées , notamment en neurochirurgien, en échographiste, en opérateur de scanner ; la non fonctionnalité des services de réanimation ; le problème relatif au remboursement de la prime de zone ; la non disponibilité de l’eau potable dans tous les services ; le problème relatif à la faisabilité du test COVID et à l’avancement du personnel fonctionnaire de l’Etat et des Collectivités au titre de l’année 2020.

Avec les services techniques, les directeurs ont évoqué des difficultés qui influent sur le rendement. Parmi ces difficultés figurent le manque de moyens logistiques, l’absence de magasin au niveau de la direction régionale de la Santé, le problème d’électrification solaire pour le CSREF de Sakabari, Sefeto et Oussoubijania, la gestion de l’AMO au niveau des cercles, les conditions d’évacuation, le problème de bâtiment suite à la dégradation du local à l’INPS.

A Sandaré, tout comme les autres structures hospitalières visitées, c’est surtout le déficit de médicaments, de salle consultation, de salle de dépôt, le manque de lits d’accouchement, d’équipements adaptés ainsi que le problème d’eau et d’électricité et la vétusté des lieux. De plus, le CSCOM de Didiéni a exprimé le souhait de disposer d’une unité chirurgicale.

En réponse, Mme le ministre Diéminatou SANGARÉ, a pris bonne note de toutes les doléances et a promis que ces doléances seront étudiées en vue d’apporter des solutions appropriées à chaque cas. Elle a regretté les cas de suspicion et de fraude à l’AMO constaté par la direction régionale de Kayes. Le ministre leur a remercié les partenaires de l’effort consenti malgré les difficultés pour faciliter et accompagner les services déconcentrés de son département, notamment la prise en charge des kits sanitaires pour les malades.

 S’agissant des difficultés relatives aux équipements des CSREF, le ministre se propose de demander aux services centraux de procéder à une analyse approfondie de chaque situation et de diligenter les travaux afin de créer un environnement sain et un cadre de travail plus agréable. En ce qui concerne la gestion de l’AMO, elle a instruit aux différents directeurs de sensibiliser et de former les prescripteurs des ordonnances en relation avec les syndicats respectifs. Pour ce qui concerne la demande d’eau potable, elle a donné des instructions fermes aux responsables de prendre les dispositions afin que l’eau potable jaillisse pour les agents.

La visite de courtoisie aux notabilités des différentes villes, Kayes, Sandaré et Didiéni a été les temps forts de la sortie de Mme le ministre. Mme Diéminatou SANGARÉ a demandé à tous et à toutes de rester engagés et mobilisés pour relever les défis dans le respect des mesures barrières contre le COVID 19.

Envoyée spéciale à Kayes.

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité