Secteur aéronautique: Premier vol commercial historique entre Israël et le Maroc

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

Par croissanceafrique

Il s’agit d’un jour historique entre l’Israël et le Maroc. Sept mois après la normalisation des relations entre le Maroc et l’Israël, le premier vol a donné le coup d’envoi de liaisons aériennes fréquentes entre les pays. Le transporteur aérien Israir prévoit deux à trois vols commerciaux entre Tel-Aviv et Marrakech chaque semaine. 

Ce dimanche vers 13h, le premier vol commercial direct entre les deux pays s’est posé à Marrakech. « Je suis originaire de Marrakech, j’y suis retourné une trentaine de fois mais cette fois-ci, le voyage a un goût spécial, c’est comme si c’était la première fois », a témoigné, tout ému, Pinhas Moyal, masque et sacoche aux couleurs du drapeau marocain sur le tarmac de l’aéroport.

Cette  liaison aérienne entre Tel-Aviv et Marrakech a été opérée à bord d’un avion du transporteur aérien israélien Israir. La porte-parole d’Israir, Tali Leibovitz, a indiqué que deux à trois vols commerciaux entre les deux villes étaient prévus par semaine. Un autre vol, de la compagnie nationale El-Al, est attendu dimanche après-midi.

Selon les autorités sionistes, « Cette ligne va contribuer au développement d’accords touristiques et commerciaux entre les deux pays », a déclaré, le ministre israélien du Tourisme Yoel Razvozovvia un  un communiqué de la compagnie. Et d’ajouter  qu’il y aurait cinq vols par semaine vers les villes de Marrakech et Casablanca.

Notons que les vols directs devraient également faciliter les voyages d’affaires, d’autant que si les relations étaient officiellement suspendues, des liens avaient été maintenus. Selon un bulletin de la Chambre de commerce France-Israël par la voix de certains  medias, le Maroc figure parmi les cinq plus importants clients africains d’Israël.

Zangouna KONE

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité