Europe: l’effondrement temporaire du prix du gaz est-il lié à une déclaration de Poutine?

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

Après avoir atteint le 6 octobre près de 2.000 dollars par 1.000 mètres cubes, le prix du gaz s’est effondré temporairement le jour suivant. Le directeur du Fonds russe de développement énergétique estime auprès que c’est une déclaration de Vladimir Poutine qui a partiellement réduit « les risques que les commerçants craignent ».

Le prix du gaz en Europe est passé jeudi 7 octobre sous la barre des 1.000 dollars par 1.000 mètres cubes pour la première fois depuis le début du mois, selon les données de la bourse ICE.Après avoir atteint le 6 octobre un niveau record de 1.937 dollars pour 1.000 mètres cubes, le coût des contrats à terme sur le gaz de novembre du hub néerlandais TTF a chuté pour se fixer à 981,1 à 9h22, heure de Paris.

À 13h42, heure de Paris, le prix du gaz a regagné du terrain pour s’élever à 1.244 dollars pour 1.000 mètres cubes. Ce 8 octobre, il reste presque au même niveau en se négociant autour de 1.200 dollars.Dans un commentaire pour Sputnik, le directeur du Fonds de développement énergétique Sergueï Pikine explique que « toute cette agitation avec le prix élevé du gaz est une lutte pour des volumes supplémentaires. Des prix élevés sont nécessaires pour que ces volumes supplémentaires arrivent en Europe ». cliquez ici pour continuer le texte

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité