OMC: des échanges très riches entre Ngozi Okonjo-Iweala et Choguel Kokalla Maiga sur « les défis, opportunités , la production et la commercialisation du coton Malien »

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

La Directrice générale, Mme Ngozi Okonjo-Iweala, a accueilli le Premier Ministre du Mali, Choguel Kokalla Maïga, à l’OMC le 8 octobre. Ils ont discuté des travaux de l’OMC et de la communauté internationale dans le développement de la filière coton, de l’importance du commerce transfrontalier dans le renforcement de l’économie malienne et des pourparlers actuels en vue de la 12ème Conférence ministérielle (CM12).

La DG Okonjo-Iweala a remercié le Premier Ministre pour sa visite et son engagement au sein du système commercial multilatéral et a déclaré : “Nous avons eu des échanges très riches sur les défis et opportunités que présentent la production et la commercialisation du coton afin de faire avancer les questions de développement au Mali et dans les économies du C-4. »

Elle a évoqué les travaux actuels de l’OMC : « Les pourparlers sont en cours entre les membres de l’OMC afin de trouver des points de convergence à la CM12, notamment sur la question agricole. »

Et d’ajouter : « A la demande des pays du C-4, le Secrétariat de l’OMC a lancé une étude sur l’impact de la COVID-19 sur le commerce du coton à paraître en novembre. L’OMC souhaite également intensifier le dialogue avec les partenaires de financement. A cet égard, la possibilité d’une deuxième Conférence des partenaires sur le soutien à la production, à la transformation et au commerce du coton dans les pays les moins avancés, est envisagée en marge de la CM12. »

En visite à l’OMC pour marquer la Journée mondiale du coton célébrée le 7 octobre, le Premier Ministre a souligné l’importance du coton comme moyen de subsistance pour de nombreux africains. Il a déclaré : « Près de 4 millions de personnes vivent directement de la production du coton au Mali. […] Un produit de base, créateur de croissance, pourvoyeur d’emplois et de recettes pouvant aider nos pays à lutter plus efficacement contre la pauvreté, notamment en milieu rural et au sein des communautés défavorisées. » S.E. Mr Maïga a également appelé à renforcer la place du coton dans les discussions de la communauté internationale. Son discours prononcé lors de la réunion du Conseil général le 7 octobre est disponible ici.

Le Premier Ministre a également appelé à œuvrer pour obtenir des résultats multilatéraux liés au commerce : « Le Mali, au sein du C-4(1) , est totalement engagé à œuvrer pour garantir le renforcement de ce système multilatéral. Mon pays est également pleinement engagé en faveur de l’action, notamment celle qui tend vers des résultats concrets et mesurables, à même d’avoir des impacts significatifs sur les conditions de vie de millions de personnes, qui ne parviennent toujours pas, hélas, à capter, dans toute sa plénitude, les avantages et les opportunités offerts par le commerce international. » .Pour rappel, le Mali est membre de l’OMC depuis le 31 mai 1995.

Daouda Bakary Koné

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité