Bamako abrite la 9-ème journées minières et pétrolières du Mali

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

Au Mali, le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga a lancé, ce mardi 16 novembre 2021, la 9e édition des journées minières et pétrolières du Mali (JMP Mali). Cette édition est Placée  sous le thème  « Développement du contenu local : enjeux, perspectives et rôle de l’état ».

 Les journées minières et pétrolières du Mali, depuis maintenant 9 éditions, est la plate-forme officielle permettant au gouvernement de partager et de discuter de sa vision de l’avenir des industries minières et pétrolières nationales avec les principales parties prenantes du pays. Cet événement est organisé par le Ministère malien des Mines, de l’Énergie et de l’Eau du Mali en association avec  agence événementielle dénommé AME Trade Ltd, Royaume-Uni

Il s’agit d’une plate-forme commerciale cruciale pour les professionnels des industries minière et pétrolière pour se réunir et discuter des développements régionaux, découvrir des solutions innovantes et établir des relations commerciales rentables. C’est pourquoi, ces journées  rassemblent  les parties prenantes concernées de l’industrie extractive, telles que les financiers, les investisseurs, les opérateurs nationaux et internationaux, les fonctionnaires, etc, d’Afrique de l’Ouest.

Cette année, JMP est hybride en offrant la possibilité de participer à la conférence en virtuel. Des orateurs échangeront durant les sessions virtuellement en même temps que les orateurs en présentiel, qui pourront les voir sur écran au Centre International de Conférence de Bamako (CICB). Une exposition virtuelle sera aussi en place sur l’application de l’événement pour permettre une plus grande participation des acteurs internationaux.

Dans son allocution, le Ministre malien des Mines, de l’Energie et de l’Eau, M.Seydou Lamine Traoré a rappelé que « le secteur minier occupe une place importante pour notre pays en témoigne les 450 milliards de francs de recettes fiscales que ce secteur a apporté à l’État en 2020 », a-t- il rappelé.

Pour sa part, le premier ministre Choguel Kokalla Maïga a présenté les condoléances au nom du Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Colonel Assimi Goïta, ainsi que celles du Gouvernement, au ministre Burkinabé présent dans la salle, après l’attaque du camp militaire d’Inata.

Notons que  choguel kokalla Maiga  a également  rappelé que les ressources naturelles ne sont pas inépuisables et a appelé les opérateurs du secteur à intensifier la recherche afin de créer de nouveaux pôles miniers.

Zangouna Koné

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité