Afrique : La conférence ReSAKSS 2021 s’achève sur une note positive avec un engagement renouvelé envers les objectifs continentaux

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

AKADEMIYA2063 vient de conclure la conférence annuelle 2021 du Système régional d’analyse stratégique et de gestion des connaissances (ReSAKSS) avec un engagement renouvelé des parties prenantes à promouvoir un dialogue fondé sur des données probantes, et à fournir aux acteurs étatiques et non-étatiques des options politiques pour accélérer le redressement de l’Afrique après les effets de la pandémie de la COVID-19 et de renforcer sa résilience aux chocs futurs.

Organisée en partenariat avec la Commission de l’Union africaine (CUA), sur le thème « Construire des systèmes alimentaires résilients en Afrique après la COVID-19 », la conférence virtuelle de trois jours (15-17 novembre) a réuni des intervenants de haut niveau issus du monde universitaire et du secteur du développement, qui ont débattu des conclusions du Rapport annuel 2021 sur les tendances et les perspectives (rapport ATOR 2021).  

« La conférence ReSAKSS est un moment où nous nous réunissons pour passer en revue le passé, faire le point sur le présent, pour mieux mettre le cap sur l’avenir en nous concentrant sur des sujets de fond d’importance stratégique pour l’agenda de l’Union africaine », a déclaré le Dr Ousmane Badiane, Président d’AKADEMIYA2063. « Après 12 à 18 mois difficiles au cœur de la pandémie de COVID-19, nous avons décidé de nous pencher sur ce qui se passerait en cas de crise plus complexe, s’étendant au monde entier et perturbant les moyens de subsistance et les économies, en nous basant sur les enseignements tirés. Le rapport Annuel sur les Tendances et les Perspectives (rapport ATOR 2021) étudie les ramifications de la crise du COVID-19, la variété des réponses et les engagements pris pour se préparer à faire face aux chocs futurs dans divers secteurs. Nous devons utiliser les ressources contenues dans le rapport pour guider nos efforts afin de mieux reconstruire, d’améliorer notre préparation pour faire face aux crises futures et d’accélérer les progrès de ces 20 dernières années », a-t-il déclaré.

« La pandémie de la COVID-19 a mis en évidence la fragilité des systèmes alimentaires africains et mondiaux », a déclaré S.E. Josefa Sacko, Commissaire de l’UA, Département de l’Agriculture, du Développement rural, de l’Économie bleue et du Développement durable (AUC-DARBE). « La pandémie a clairement démontré la convergence multisectorielle, en particulier, entre l’agriculture, la sécurité alimentaire, la santé publique, la sécurité et l’emploi. Mais tout n’est pas sombre. La pandémie nous a donné l’occasion de nous remettre en question et de repenser notre mode de développement.  Nous devrions reconnaître cette opportunité et mieux reconstruire, réexaminer les partenariats actuels, et aspirer à une véritable solidarité et un soutien mondial.  Je félicite AKADEMIYA2063 d’avoir produit ce rapport et salue le choix d’y avoir examiné l’impact de la COVID-19 sur les économies africaines, la réponse des États membres et les mesures proposées pour reconstruire des systèmes alimentaires plus résilients », a-t-elle déclaré.

La journée inaugurale de la conférence a été consacrée à un aperçu de l’ATOR 2021, une présentation sur les impacts et les réponses à la COVID-19 dans les pays africains, ainsi que des présentations et sessions thématiques sur les « Impacts de la COVID-19 sur les économies africaines ». La séance plénière d’ouverture fut présidée par l’Ambassadrice Ertharin Cousin, Fondatrice et PDG de Food Systems for the Future et Vice-présidente du Conseil d’administration d’AKADEMIYA2063, avec des remarques d’ouverture de Dr. Ousmane Badiane, Président d’AKADEMIYA2063, Mme. Maura Barry, Administratrice adjointe principale, USAID, et S.E. Josefa Sacko, Commissaire de l’Union africaine, Département de l’Agriculture, du Développement rural, de l’Economie bleue et du Développement durable (AUC-DARBE).  Le deuxième jour a consisté en des présentations et discussions de groupe sur les « réponses des pays africains à la COVID-19 et à la protection sociale » et sur les « questions de mesure », tandis que le troisième jour a exploré les « progrès vers la réalisation des objectifs du Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine (PDDAA) ». La conférence a attiré plus de 100 participants de plus de 23 organisations. Les participants ont souligné la nécessité de renforcer la mise en œuvre des politiques et des stratégies afin d’accélérer redressement de l’Afrique des impacts de la COVID-19 et les progrès vers la réalisation des objectifs du PDDAA.

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité