Mali : «…Nous ne poserons jamais d’acte contre la stabilité du Mali…Nous apportons nos soutiens à la vision de la Refondation…», dixit Yeah Samaké

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

Le Parti Pour l’Action Civique et Patriotique (PACP), sous la conduite de son Président d’honneur  Niankoro Yeah Samake a réservé un accueil chaleureux le lundi dernier  au Ministre de la Refondation de l’Etat, chargé des relations avec les Institutions de la République  Ibrahim Ikassa Maïga, qui était  venu partager la vision de la Refondation, notamment les réformes globales de l’État à travers le processus des Assises Nationales de la Refondation (ANR). 

 A l’issue des échanges, Yeah Samaké a laissé entendre que lui et ses camarades du parti du soleil levant (PACP)  ne poseront jamais d’acte contraire à la  stabilité du Mali.  « Nous ne poserons jamais d’actes contre la stabilité du Mali. Nous apportons nos soutiens à la vision de la Refondation et aux autorités de la Transition  Nous accompagnons toujours les autorités pour accomplir les aspirations du peuple », a-t- il affirmé Niakoro Yéah Samaké en face du ministre de la Refondation de l’Etat, Ibrahim Ikassa Maiga.

Selon son Président d’honneur, le PACP se veut être une force de proposition de solutions, pour atténuer les souffrances, et d’actions citoyennes pour bâtir une Nation malienne forte.  Ainsi, le Parti a salué la démarche du Ministre MAÏGA qui s’inscrit dans une dynamique citoyenne et patriotique et empreinte d’une volonté politique affichée pour prêcher le consensus et l’union sacrée autour du projet de Refondation. Par ailleurs, le PACP a donc réaffirmé son soutien à la Transition et accompagnera les ANR qui permettront de mettre au cœur des débats, la Nation Mali qui  demeure le seul  dénominateur commun entre toutes les filles et tous les fils du Pays, une Nation malade de par les multiples crises politiques et institutionnelles qui la fragilisent depuis des décennies.

« Nous avons approfondi notre connaissance selon les perspectives du gouvernement. L’initiative doit continuer, parce que ceux qui sont réticents et ceux qui prêt comme au PACP  prêt pour la refondation. Nous sommes tous les fils et les filles de ce pays. La façon que le ministre nous a expliquée dans les perspectives du gouvernement, le PACP adhère pleinement à cette initiative. Nous nous étions déjà préparés, mais nous avons été mieux  préparés aujourd’hui à travers cette visite. Nous avions  appris certaines choses que nous ne connaissions, que nous ne savions pas, et qui  vont  nous permettre de participer plus en qualité aux prochaines assises. Les explications ont été nettes, la vision claire. Nous pouvons plus continuer à faire les  choses comme avant. Le peuple malien entend exiger des résultats aux dirigeants, le peuple malien participé à la prise de décisions qui affecte et le présent, et le futur de cette nation. Pour cela, nous invitons toutes forces vives, notamment  les forces politiques, même ceux-là qui sont réticent que la politique de la chaise vide ne sert pas le peuple malien, et ne sert pas les auteurs mêmes de cette politiques. Ensemble ne fuyons le débat pour la refondation de l’Etat,  asseyons-nous discutons. Nous ne sommes pas obligés d’avoir les mêmes idées, nous ne sommes pas obligés de tomber d’accord sur les idées. Que chacun apporte sa petite contribution, sa petite réflexion, en contradiction, jaillira la lumière pour la refondation du Mali pour que notre soit désormais une nation  sur la colline qui illumine. Nous vous donnons l’assurance que le PACP  sera disponible et que nous  éveillerons  à chaque étape des assises prochaines pour contribuer de façon qualitative  », a déclaré Niankoro Yéah Samaké à sortie d’audience.

Pour sa part, le Ministre Ibrahim Ikssa  Maiga, a quant à lui, remercié les membres du Parti pour l’Action Civique et Patriotique  (PACP) pour l’accueil et l’accompagnement, et a, par ailleurs, sollicité auprès du Parti le partage de leurs convictions auprès des autres forces politiques en vue de favoriser le dialogue pour un Mali Uni. « Le parti pour l’Action civique et patriotique est un parti des bâtisseurs. Je suis venu parler du Mali avec vous, puisque c’est cela, votre objectif en tout cas, pour qui connais vos réalisations durant ces dix dernières années », a-t- il affirmé, Ibrahim Ikassa Maiga, ministre de la Refondation de l’Etat.

Notons que  la rencontre a été marquée par la remise d’un jeu de document sur les Assises Nationales de la Refondation par le Ministre au Président SAMAKE, une manière d’encourager le Parti dans son élan de faire des Assises nationales une réussite nationale de par la qualité des propositions pour une nouvelle gouvernance vertueuse.

Daouda Bakary Koné

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité