En Egypte, Pharos Energy cède 55 % de ses actions dans les concessions d’El Fayoum et de Beni Suef Nord à IPR Lake Qarun.

Articles de l'auteur

croissanceafrikhttp://croissanceafrique.com
Croissance Afrique (sarl) est un Média multi-support qui propose plusieurs rubriques axées sur l’actualité économique du continent, notamment la Finance-secteur, Banque-Assurance, Défense-sécurité, Climats, Agro, TIC, Gestion-Publique, Mine-commodité, communication, Leaders, Electricité et Institutions internationales, Telecom, Hydrocarbure, transport etc.

En Egypte, la société indépendante Pharos Energy a annoncé le 22 novembre 2021, le démarrage de son programme de forages de trois puits sur sa concession d’El Fayoum.

Selon les termes du contrat, cette campagne de forages va durer jusqu’en février 2022 et devrait coûter environ 2,4 millions de dollars nets après ajustement et achèvement de l’accord d’amodiation sur 55 % de ses parts sur place.

« Les travaux ont commencé avec un puits situé dans le champ North Silah Deep, avec l’appareil de forage ECDC-2, appartenant au contractant local Egyptian Chinese Drilling Company. Ils visent des réservoirs logés dans les grès des formations Abu Roash et Upper Bahariya. », explique l’Agence ecofin.

Pour cela, la société estime que les travaux devraient durer 24 jours. En cas de succès, le puits sera testé et immédiatement relié aux infrastructures de production

Par ailleurs, la société va lancer un autre projet de forages qui devrait démarrer au premier semestre 2022 et ce sera après l’achèvement de cette campagne. Toutefois, Petrosilah, la coentreprise entre Pharos et la société publique égyptienne du pétrole (EGPC), a déjà lancé un appel d’offres pour obtenir des plateformes de forage. Petrosilah gère les activités de production sur El Fayoum. Aucun détail technique sur la prochaine campagne de forages n’a été fourni.

Pour sa part, Ed Story président et PDG de Pharos Energy a affirmé que « Ce programme de forages intercalaire de développement de trois puits contribuera à augmenter la production avant le principal programme pluriannuel qui sera foré après la finalisation de la transaction avec IPR. A partir de ce moment, nos coûts initiaux seront supportés par notre nouveau partenaire dans la concession ».

Zangouna Koné

Articles relatives

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Actualité